Court ou long : le dilemme du rédacteur web

astuces pour optimiser sa rédaction web et sa charte éditoriale

Pour le rédacteur web, il y a un débat qui existe depuis la nuit des temps : faut-il écrire des articles courts ou longs ? C’est une question incontournable qui a le mérite de représenter un vrai dilemme. Entre les internautes volatiles, l’ami Google et la précision du sujet, on ne sait plus où donner de la tête !

Court : choisir le dynamisme

Lire sur un écran, on ne se le cachera pas, c’est pénible ! Ajoutez à ça le fait que les internautes détestent perdre du temps et lisent quasiment que les titres et les paragraphes qui les intéressent et on se dit qu’il vaut mieux aller droit au but.

Et c’est vrai, un article pour une info, et tout le monde est content ! Mais il ne va pas sans dire que si vous choisissez de faire majoritairement des articles courts, le rythme de publication doit être adapté et il faut publier plus souvent : c’est mathématique.

Pensez bien que si vous faites court, vous n’irez jamais dans le détail. Ce sera un seul point d’un sujet ou du survol mais vous ne pourrez jamais lier les deux.

Long : choisir le détail

On ne va pas se le cacher pour écrire de longs articles, il faut avoir du temps et être passionnant… Sinon, vous allez perdre votre lectorat à la lecture de la deuxième ligne.

Pour écrire de longs articles, vous allez creuser le sujet, réfléchir et mettre parfois plusieurs jours à organiser votre réflexion. Vous partagez votre point de vue, vous illustrez avec des exemples et vous aérez votre texte de jolies photos et d’intertitres. Vous respectez évidemment la règle d’or d’une idée par paragraphe.

Google vous aime bien et vous vous faites plaisir en écrivant, mais vos lecteurs feront peut-être la tête en voyant que votre article fait plusieurs pages. C’est vrai… Mais pas toujours. Beaucoup de lecteurs aiment aussi avoir un vrai bon article sous la dent et aller en profondeur sur un sujet.

En fait, vous risquez d’être déçu, mais il n’existe aucune règle. C’est selon vos envies, selon le sujet (qui s’y prête plus ou moins) et l’habitude de vos lecteurs. Le mieux, c’est d’en avoir pour tous les goûts et d’alterner pour garder ses lecteurs vivants et surtout maintenir son inspiration !

 

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.