AARRR et Growth Hacking : comment les mettre en place ?

AARRR et growth hacking

Pour beaucoup, le Growth Hacking raisonne comme une solution miracle pour développer la croissance d’une entreprise. Mais concrètement qu’est-ce que le Growth Hacking et comment fonctionne cette stratégie ? En fait, son nom est un acronyme de l’AARRR qui veut dire : AcquisitionActivationRétentionRevenuRéférence. Il désigne les KPI du Growth Hacking. Pour en savoir plus, je vous invite à lire ces quelques lignes. Bonne lecture ! 😉

L’ AARRR | Un état d’esprit

Avant d’être une stratégie marketing, L’AARRR est surtout un état d’esprit. L’objectif est de réaliser une croissance rapide, mais aussi, d’aider au développement sur le long terme. Il repose sur trois principes fondamentaux :

  1. La créativité : elle est au cœur même de la stratégie et de chaque étape du Growth Hacking. Elle porte aussi bien sur des aspects graphiques que sur du contenu. En effet, créer de bons contenus permet d’avoir une autorité sur son marché. Bien entendu, la créativité passe aussi par le design et l’expérience client. C’est pourquoi, il est important de créer un site ergonomique et fonctionnel. Cela permettra notamment d’améliorer le trafic de son site web et donc, son chiffre d’affaires ;
  2. L’analyse et l’expérimentation : il faudra analyser les diverses actions menées sur Internet. Cela permettra automatiquement de déceler celles qui ont fonctionné. Pour ce faire, il est important de tester sans cesse de nouvelles stratégies pour cerner davantage les attentes des clients et les communautés présentent sur les réseaux sociaux. Dans les deux cas, il faut apprendre à leur donner de l’intérêt et la nourrir de jour en jour ;
  3. L’optimisation : pour attirer toujours plus de clients, il est impératif d’être performant sur la toile. Dans ce cadre, le SEO et le code jouent un rôle important.

L’ AARRR | Un concept en 5 étapes

Pour un Growth Hacking efficace, il faut avoir à sa disposition des outils pouvant répondre aux 5 étapes de l’AARRR :

1. L’Acquisition

ce sont les moyens à mettre en œuvre pour attirer de nouveaux visiteurs. Par exemple, cela peut se faire grâce au référencement naturel ou par la création de contenu sur les réseaux sociaux ;

2. L’Activation

il s’agit de convertir votre visiteur en lead. Pour ce faire, il est intéressant de mettre en place des actions de retargeting. C’est un levier efficace qui vous aidera à cibler un internaute ayant déjà visité votre site web ;

3. La Rétention

vous devez maintenant cibler davantage l’offre à vos leads. Dans ce cadre, les outils de marketing automation vous seront d’une grande aide. À l’aide de votre base de données, vous réaliserez un sondage auprès de vos clients. Ainsi, vous pourrez améliorer la satisfaction client, mais aussi, son expérience. Vous pouvez aussi penser à utiliser des outils de curation afin de créer et de partager du contenu à forte valeur ajouté. Les outils de CRM, quant à eux, peuvent aussi vous épauler, notamment pour personnaliser votre offre et être au plus proche de vos clients ;

4. Revenu

dans cette partie, vous devrez atteindre 2 objectifs. Il s’agit de satisfaire le client et de concrétiser l’achat. C’est à ce moment-là que vous devez percevoir les premiers bénéfices de la stratégie Growth Hacking. Pour la mesurer, rien de plus simple ! Il vous suffit d’analyser votre chiffre d’affaires. S’il est en progression constante, vous êtes sur la bonne voie ;

5. Référence

dans cette cinquième partie, on va jouer sur le bouche-à-oreille. Vous devez donc faire en sorte d’avoir des ambassadeurs de votre marque. Ces derniers parleront de vous sur les réseaux sociaux ou autour d’eux. N’oubliez pas également les recommandations LinkedIn. Celles-ci sont très importantes pour la croissance de votre activité.

À vos claviers : vous en savez maintenant un petit peu plus au sujet du Growth Hacking. Pour approfondir vos connaissances, venez découvrir l’interview de Frédéric Canevet au sujet de cette stratégie. C’est à votre tour de me faire part de vos expériences. Utilisez-vous cette méthode ? Quels sont vos résultats ? Je vous remercie et je vous dis à très vite chez SMFY ! 😉

Le Growth hacking pour attirer et convertir, selon Frédéric Canevet

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This