8 astuces pour des contenus texte attractifs

8 astuces pour des contenus texte attractifs

Chaque jour, Google traite près de sept milliards de requêtes d’utilisateurs. Exposé en permanence aux contenus les plus divers (réseaux sociaux, emails, blogs, etc.), leur cerveau est sursollicité et leur temps d’attention limité…

Pour être audible dans cet océan digital, pas le choix. Cela passe d’abord par deux objectifs clairs en termes de contenus :

  • Des contenus pouvant être trouvés facilement : donc optimisés pour les moteurs de recherche.
  • Des contenus pouvant être lus sans (trop d’) efforts : donc rédigés avec soin.

Certes, on écrit avant tout à l’attention d’une audience, d’un (ou plusieurs) public(s) cible(s), mais il est important de prendre en compte aussi l’intermédiaire que constituent Google et ses robots SEO… ce qui ne s’improvise pas.

À noter, tous les contenus ne se rédigent pas de la même façon. Nous allons nous concentrer ici sur les contenus de pages web et de blogs.

Voici 8 fondamentaux pour rendre vos contenus « texte » attractifs !

1. Ne commencez surtout pas… par rédiger !

Avant de vous pencher sur la rédaction et les tournures de phrases, surtout, prenez le temps d’établir un plan de votre contenu. Vous pouvez vous aider des questions suivantes :

  • Quel est l’objectif recherché ? Quel type de Call to Action allez-vous insérer ?
  • À qui vous adressez-vous précisément ?
  • Quel sera votre propos final? Certains rédacteurs démarrent même leur travail par la conclusion. Ceci permet de ne pas perdre le fil de ce que l’on veut proposer.
  • Quelle accroche / élément chiffré peut initier le propos et montrer son intérêt?
  • Quelles sources mobiliser sur le sujet ? Qui dit article de qualité, dit insertion de liens de qualité.

2. Donnez le change aux robots

 Une fois mis en ligne, votre contenu sera parcouru par les robots des moteurs de recherche, qui lui attribueront un score, déterminant sa visibilité #SEO. Vous n’avez pas accès à ce score mais vous pouvez suivre les nombreux critères dits de « SEO on-page ». Ce sont ceux à prendre en compte systématiquement quand vous rédigez.

Pour ne citer que le BA-B-A :

  • Travaillez à déterminer vos mots-clés, notamment de longue traîne. Sélectionnez un mot-clé dit « requête principale » par page. Développez le champ lexical de votre mot-clé en rédigeant, on parle désormais de « rédaction sémantique ».
  • Hiérarchisez votre contenu avec les balises titres (headings) prévues à cet effet : H1, H2, … Hn. Complétez impérativement les balises Méta (titre et description) qui constituent la principale porte d’entrée vers votre contenu sur les moteurs de recherche.
  • Maillez votre contenu avec d’autres pages de votre site en cohérence avec le sujet traité. Faites des liens également vers d’autres sites qui vous semblent pertinents sur le sujet.
  • Aidez-vous d’outils SEO spécialisés pour améliorer le score SEO de votre texte.

3. Structurez très précisément votre page

Adoptez la technique de l’« entonnoir inversé » : l’essentiel doit apparaître très tôt, en haut du texte. Vous pouvez démarrer par un court châpo, puis une introduction et des parties clairement découpées comportant chacune un titre.

N’oubliez pas la conclusion et parsemez la page de Call To Action (en variant les formulation).

4. Mettez-vous à la place de votre lecteur

Le temps moyen d’attention sur une page web est estimé à environ 8 secondes. Privilégiez les phrases courtes et la clarté. Utilisez un style direct et sans fioritures.

Insérer des questions / réponses au fil de votre article peut être utile pour tenter de coller aux recherches des internautes et viser la fameuse « position zéro », sommet d’une page de résultat de recherche.

5. Travaillez vos titres avec soin

Selon la qualité de votre titre, vous serez cliqué et peut-être lu, ou alors scrollé et ignoré… il est donc capital de proposer un titre qui donne envie d’en savoir plus.

Veillez pour autant à coller au contenu de votre texte, pour ne pas tomber dans la fausse promesse. Celle-ci pourrait être très déceptive et vous faire perdre votre crédibilité aux yeux de votre visiteur.

6. Suscitez l’émotion

 Pour des contenus attractifs, et qui impliquent, voire donnent envie d’agir, faites en sorte de susciter des émotions chez votre visiteur. Que ce soit de la joie, de la tristesse, de la peur ou de la colère, travaillez votre texte pour que celui-ci soit véritablement « vivant ».

7. Faites mieux que vos concurrents

 Regardez ce que les autres sites ont déjà publié sur le sujet qui vous intéresse. Et pour rendre votre contenu plus pertinent, appliquez les principes du 10x content. Gardez en tête que Google est gourmand en texte, à pertinence équivalente, il choisira le site qui contient le contenu le plus riche (souvent = le plus long, précis et le plus détaillé).

8. Ne publiez que du contenu original

 Cela va sans dire, mais n’hésitons pas à le rappeler… Bannissez absolument le copier-coller de contenus venant d’autres sites. Google surveille ceci de près et punit sévèrement cette pratique via son algorithme. Vous pourriez être pénalisé et disparaître du moteur de recherche pour cause de « Duplicate content ».

Par ailleurs, en publiant régulièrement votre propre contenu et en démontrant votre expertise sur un domaine, vous favoriserez le référencement SEO de votre site donc ne vous en privez surtout pas !

Proposer des textes attractifs demande donc de l’attention et du temps. Travaillez en ce sens et vous donnerez envie à d’autres sites de pointer vers vos pages, profitant ainsi des bénéfices du backlinking… alors, prêt à enclencher la spirale vertueuse  ?

Copywriting : 8 astuces pour écrire une page de vente qui convertit

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This