Les réactions Facebook, ce qu’il faut savoir

Les réactions Facebook sont apparues sur Facebook il y a plus ou moins 1 an, donc il est l’heure de faire un point: à quoi servent-ils, comment les utiliser, ce qu’il ne faut pas faire et comment les intégrer dans sa stratégie de community manager.  C’est le sujet de cette vidéo ! 

Dîtes-moi en commentaire de ce post : comment vous utilisez les emojis, si vous avez des stratégies à partager et si vous les aimez !

 

Résumé de la vidéo juste ici :

Les réactions Facebook : à quoi servent-ils ?

Ces petits emojis servent à :

  1. Pour mieux Comprendre les fans et de façon plus fine que le Like 
  2. Pour voir comment les fans de vos concurrents réagissent à leurs contenus 
  3. Pour nettoyer et simplifier les commentaires sous vos publications

Qu’en disent les guidelines de Facebook ?

Facebook donne des indications d’utilisation pour les réactions :

  • il est interdit d’utiliser les réactions Facebook comme un mécanisme de vote
  • vous ne pouvez pas les utiliser pour représenter une action ou un objet
  • lors des lives Facebook, il est interdit de demander aux participants d’interagir en utilisant les réactions
  • et il est aussi interdit de les utiliser hors contexte, c’est à dire hors de leur fonctionnalité première

Il est important de le préciser car peu de community managers connaissent et appliquent ces guidelines. Les risque est de se faire bloquer ou supprimer sa page… ce serait dommage n’est-ce pas ?

Voyons maintenant quels impacts ont les émojis Facebook sur notre page

Est-ce que les réactions Facebook ont un impact sur le reach des pages Facebook ?

A l’origine, Facebook nous avait assuré que les réactions Facebook n’étaient pas incluent dans le calcul de l’algorithme. Mais ça c’était avant… Car il y a désormais un nouvel algorithme qui favorise désormais les pages ayant un fort taux de réactions sur ces publications.

La raison est simple et logique : une réactions demande plus d’implication de la part de l’internaute, qu’un simple like.

Donc les community managers ayant remarqué une forte baisse de leur reach dernièrement… et bien c’est normal car les publications des pages ayant un fort taux de réactions sont désormais favorisées.

Plus de réactions aux publications …

LiftMetrix a donc calculé que la quantité de réactions a une relation directe avec le type de contenus partagés par l’entreprise. Un exemple très parlant est celui de Buzzfeed, passé maître dans la création de réactions de fans ou encore Médecins Sans Frontières,  obtiennent plus de réactions Facebook que les autres, comme nous le voyons dans les exemples ci-dessous.

impact des reaction facebook comment fonctionnent les reaction facebook

Est-ce que les réactions Facebook négatives (colère, triste) ont un impact négatifs sur l’edgerank d’une page Facebook ?

Les réactions qui évoquent des émotions négatives comme le pleur ou la colère ne sont tout simplement pas négatives pour le reach de votre page. Comme vu dans l’exemple de MSF plus haut, les fans éprouvent des émotions fortes sur les publications qui relaient des événements dramatiques (épidémies, guerres, catastrophe naturelles, …). Bien que négatives, ces réactions sont positives pour votre edgerank, car en cohérence avec le contenu.

Avant, les fans avaient juste le choix de réagir avec un Like, ou pas. Parfois le Like ne correspondait pas aux émotions qu’ils voulaient transmettre alors soit ils écrivaient un commentaire, soit ils ne faisaient rien du tout. Mais aujourd’hui, ils peuvent choisir entre plusieurs émojis pour préciser leur pensée. Donc, si vous être community manager, vous devez intégrer l’analyse des émotions choisies par les fans dans vos rapports. Le bon côté pour vous, c’est que vous aurez moins de commentaires textuels à traiter !

Community managers : quelle stratégie adopter avec les Réactions Facebook ?

Quand un fan est mécontent, il a la possibilité de laisser un commentaire sur le page en question. En tant community manager, cela ne posait pas vraiment de soucis car vous pouviez toujours masquer le commentaire, dans le pire des cas. Par contre, avec les likes et  les réactions, cela n’est pas possible.  Cette contrainte va donc pousser les pages de marques et les entreprises à augmenter la qualité des contenus qu’elles proposent et c’est tant mieux !

Le community manager ou le social media manager va devoir scruter en détail les réactions des publications qu’il propose et avoir une stratégie éditoriale et de contenu top qualité.

Le like sur Facebook (pouce vers le haut : que devient-il ?

Le like Facebook est toujours celui le plus utilisé parmi toutes les réactions que Facebook propose. Il reste la “star” des émojis car par habitude et parfois par flemme, il est le plus rapide à utiliser

Que faire avec les réactions Facebook ?

Le community manager doit continuer à intégrer la réponse aux commentaires le plus rapidement possible. Selon moi, les réactions Facebook permettent de mieux comprendre ses fans alors soyez attentifs car ils vous donnent pleins d’informations utiles. Et le contenu surtout, ça fait plusieurs années que j’en parle et tous les indicateurs sont au vert pour le contenu de qualité alors creusez vous la tête, embauchez un content manager si besoin (un des métiers les plus demandé en ce moment). Et dernière chose très importante : humanisez votre communication. Les gens sont sur les réseaux sociaux pour sociabiliser : parler et échanger avec des vraies personnes et non avec des robots insensibles !

Si vous voulez aller plus loin sur le sujet, je vous conseille la lecture qui vous explique plus en profondeur mon avis sur le sujet :

HBO, et si nous parlions aux femmes et aux hommes ?

Alors maintenant, j’aimerais avoir votre propre avis par rapport aux réactions Facebook ? Like ou pas like ?

 

 

Partagez cet article

Vous avez aimé cet article ? Alors ayez la partage attitude !

Pin It on Pinterest

Share This