Libra par Facebook, point sur la nouvelle cryptomonnaie du géant

Libra la nouvelle cryptomonnaie de Facebook

C’est officiel, Mark Zuckeberg lance libra, la cryptomonnaie de Facebook !

Ce mardi 18 Juin, le fondateur de Facebook a annoncé le lancement de sa propre monnaie : Le libra.
Niveau cryptomonnaie, on connaissait déjà le leader Bitcoin, la devise de Facebook se basera sur le même modèle mais avec la vocation d’être plus performante, plus sécurisée et surtout moins fluctuante (car elle sera indexé sur le dollar et l’euro).

Libra, pour acheter quoi ?

A peu près tout !
Concrètement le libra vous permettra d’effectuer plus facilement vos paiements en ligne. Vous pourrez réaliser notamment des achats sur différentes plateformes comme Facebook, WhatsApp et Instagram. Elle servira également de monnaie d’échange sur d’autres sites partenaires comme Uber, Spotify ou encore Booking.
Vous pourrez également utiliser les libras pour envoyer de l’argent sans frais et transférer des fonds à l’étranger sans devoir payer de commission exorbitante.

Comment s’en procurer ?

Comme c’est déjà le cas pour le Bitcoin, vous pourrez acheter vos libras sur des plateformes d’échanges comme Coinbase ou (et c’est l’avantage) directement sur Facebook grâce à une application dédiée !
Lancement prévu courant 2020 dans tous les pays où opère Facebook.

Niveau confidentialité ?

Une cryptomonnaie a l’avantage de n’être rattachée à aucun état ou banque centrale. Ces devises numériques fonctionnent grâce à une blockchain, c’est à dire une base de données sécurisée et transparente. En théorie, elles échappent donc à toute possibilité de corruption de la part des pouvoirs publics.
Mais pour autant, peut on vraiment faire confiance à Facebook pour gérer cette nouvelle devise ?

Facebook fait en tout cas de son mieux pour rassurer! Conscient du scepticisme de certains depuis le scandale de Cambridge Analytica, Facebook a pris ses précautions pour sécuriser ses données !

En effet, Facebook a prévu de créer une filiale nommée Calibra qui proposera des services financiers dont un portefeuille numérique sécurisé destiné à protéger les données privées de ses utilisateurs. Grâce à cette application disponible sur iOs et Android, Facebook assure que les données privées et les données financières seront bien séparées.

De plus, pour rassurer tous ceux qui craignent que Facebook ne devienne une plateforme surpuissante, Mark Zuckeberg explique que le libra sera placé sous le contrôle d’une organisation indépendante sans but lucratif basée en Suisse. L’association libra sera confiée à de grandes entreprises privées comme Ebay, Mastercard, PayPal, Uber ou encore Visa et Facebook ne sera qu’un simple membre avec le même pouvoir de décision que les autres.

Le libra a jusqu’à l’année prochaine pour convaincre et surtout rassurer les plus sceptiques.
Lancement prévu début 2020, à suivre …

Et vous, que pensez-vous de libra ? Seriez-vous prêt à faire confiance à Facebook ?

 

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.