SEO : Le cas des pages zombies, selon Olivier Duffez

SEO : Le cas des pages zombies, selon Olivier Duffez

Le référencement est le nerf de la guerre en webmarketing. Tous les moyens sont bons pour l’optimiser. Mais saviez-vous que l’un des plus gros danger pour votre SEO se trouve… sur votre site lui-même ! Il s’agit des pages zombies. Olivier Duffez, expert en SEO, vous explique ce que sont ces pages et comment les corriger pour améliorer votre référencement facilement. Découvrez cette nouvelle interview “Ils font le web”.

Pouvez-vous rappeler qui vous êtes, ainsi que My Ranking Metrics ?

Merci pour ce nouvel échange (voyez la précédente interview d’Olivier Duffez sur le SEO) ! Je suis consultant SEO, formateur (à distance en ce moment !) et concepteur des outils de la plateforme My Ranking Metrics avec mon associé Fabien Facériès.
Nous aimons mettre au point des algorithmes sur-mesure, basés sur notre expérience du SEO, pour faire gagner en efficacité tous ceux qui souhaitent améliorer leur référencement naturel.

On entend de plus en plus parler de votre méthode Pages Zombies, c’est quoi au juste ?

Voilà un bon exemple d’algo maison ! Issue de nombreux mois de R&D et de tests, cette méthode est directement intégrée dans RM Tech, notre outil d’audit SEO. Je vous conseille de lire mon tuto sur la méthode Pages Zombies, mais voici des explications…
On l’oublie trop souvent, mais depuis Panda (2011), Google a expliqué que son algo se base sur l’ensemble des pages d’un site pour évaluer la qualité (source). Et que les pages de très mauvaise qualité peuvent dégrader la performance des bonnes. Voilà donc l’idée du terme zombies.
En gros, on arrive à calculer un indice zombie pour chaque page, situé entre 0 et 100.
l’indice 100 c’est le pire de tout, la page est non seulement clairement mal faite et de piètre qualité, mais concrètement elle n’a aucun succès.
l’indice 0 c’est ce qu’il faut atteindre pour le maximum de pages du site. Cela nécessite d’avoir une page sans aucun frein technique SEO, avec un contenu de qualité qui correspond bien aux attentes des internautes.
Après avoir repéré les pages zombies (à fort indice), il faut comprendre la cause du problème et appliquer les corrections.

OK, mais ne suffit-il pas de supprimer les pages sans trafic ?

Non ! D’ailleurs, j’insiste sur un point : une page zombie n’est pas une page sans trafic, on se base sur bien d’autres critères que ça.
Supprimer les pages zombies revient à abandonner la bataille si je puis dire. Ce n’est qu’en dernier recours qu’on va supprimer (ou désindexer) des pages à fort indice zombie. Il est bien plus efficace d’identifier les raisons qui font que la page est si peu performante. En corrigeant le problème à la racine, on profite généralement d’un effet de levier (ça améliore toutes les pages concernées par le problème corrigé).

Une page est plus ou moins zombie, alors comment savoir dans quels cas c’est grave ?

Effectivement, dire qu’une page est zombie est un raccourci, puisqu’en fait RM Tech fournit un indice entre 0 et 100. Avec l’habitude, vous verrez que :
– les pages à indice zombie > 90 sont généralement des “bugs“, par exemple des pages vides de contenu
– les pages à indice zombie entre 70 et 90 sont des pages de très faible qualité, qu’on peut rarement sauver. Parfois ces pages n’auraient jamais dû exister.
– les pages à indice zombie entre 40 et 70 doivent absolument être retravaillées et optimisées.
En fait, on a remarqué que les sites qui marchent bien à chaque update de Google sont bien travaillés, leur profil zombies est “sécurisé” (presque toutes les pages ont un indice de 0 ou très faible) :
 site au profil zombie sécurisé
Alors que ceux qui rencontrent des problèmes ont un profil zombies “risqué” avec une majorité de pages à indice qui dépasse 40 :
site au profil zombie risqué

Comment puis-je tester si j’ai des zombies sur mon site ?

Seul un audit RM Tech en version complète (payante) permet de le faire. Mais nous offrons régulièrement un pré-audit zombies (gratuit) à ceux qui nous le demandent. Ce n’est pas aussi complet qu’un audit standard, mais ça vous donne déjà de très nombreuses informations sur l’état de santé SEO du site. Et donc ses opportunités de croissance !

Et si je n’ai pas accès à Analytics ou Search Console (prospect), comment faire ?

Notre autre algorithme maison QualityRisk est lui aussi très utile dans ce cas. Il tient compte de tous les aspects on-page et on-site du référencement (hors sémantique) pour évaluer si la page risque de décevoir l’internaute, de manquer de qualité. C’est donc également un bon estimateur des chances de succès SEO d’une page.
En lançant un audit RM Tech même sans les accès Google Analytics et Google Search Console (indispensables pour l’analyse des pages zombies), on a accès à l’indice QualityRisk de chaque page. Là aussi, l’histogramme de répartition des pages selon l’indice QualityRisk permet d’expliquer une partie des problèmes SEO (ou des succès) d’un site. Voir par exemple cet article qui compare plusieurs cas de figure.
Nous espérons que cette interview vous a aidé à mieux comprendre ce qu’est une page Zombie et les problèmes qu’elle peut engendrer sur votre site.
Avez-vous déjà utilisé une méthode similaire ? Si oui, dîtes nous laquelle en commentaire !
Si le référencement naturel vous intéresse, nous vous conseillons de lire la précédente interview d’Olivier Duffez, dans laquelle il nous dévoile ses précieux conseils.

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This