L’importance du Why en Entrepreneuriat selon Frédéric Hermelin

L’importance du Why en Entrepreneuriat selon Frédéric Hermelin

On se retrouve pour une nouvelle interview ‘Ils font le web”, avec Frédéric Hermelin. Plongé dans l’univers de l’entrepreneuriat depuis de nombreuses années, il nous apporte aujourd’hui son regard d’expert sur un concept précis. Le concept du Why. L’importance du Why en entrepreneuriat est parfois sous-estimé, ou alors méconnu des entrepreneurs. Frédéric nous explique en quoi consiste le Why, son utilité et surtout comment trouver le vôtre.

Pouvez-vous vous présenter, ainsi que votre parcours ? 

Je suis Frédéric Hermelin, @fredhermelin sur Twitter et Instagram, créateur du site Frenchyentrepreneur.com et de la web série vidéo pour CEOs BeyondThePitch.

J’ai accompagné les entrepreneurs français du Numérique dans l’ouverture d’une filiale au Royaume-Uni pendant 15 ans. Cela dans le cadre d’une mission de développement économique pour le compte de l’ambassade de Grande-Bretagne à Paris. Cela m’a conduit dès 2008 à prendre part à l’écosystème Tech et Digital en France avant même la création d’entités comme la BPI, la mission FrenchTech, Station F ou encore l’association France Digitale qui sont maintenant devenues des têtes de ponts et points d’entrée de l’écosystème startup. Durant mon job à l’Ambassade, j’ai conseillé des entrepreneurs phares du Web français. Cela m’a permis d’acquérir une bonne connaissance des enjeux techniques, des best practices d’exécution opérationnelle et évidemment un réseau très significatif. 

En 2013, j’ai ressenti le besoin de contribuer un peu plus directement et surtout de partager avec cette communauté naissante en lançant un blog de portraits d’entrepreneurs que j’ai appelé Frenchy Entrepreneur”. “Frenchy” parce que, travaillant à l’époque dans un contexte très anglo-saxon, je savais que pour les anglais et les américains ce terme renfermait un paradoxe très intéressant. Il est, en effet, pour eux, à la fois, une façon un peu dédaigneuse de fustiger leur cousin français mais, en même temps, en avouant une part de fascination pour la créativité et l’audace qui nous caractérisent. Et ce qui est formidable, c’est qu’en anglais, on peut mettre tout ça dans une seule expression. D’une façon générale, les anglo-saxons ont un sens inné du marketing et de la vente, c’est impressionnant, j’ai appris cela à leur côté. 

Aujourd’hui, je déplore un peu que l’écosystème soit victime d’un phénomène de récupération opportuniste de la part des politiques et des grands groupes. Mais je me tiens toujours à ses côtés pour conseiller de jeunes CEOs,  prendre part à un jury de start-up ou encore jouer les mentors dans des start-up week-ends. 

En 2017, je me suis d’ailleurs lancé à mon compte articulant le format vidéo BeyondThePitch que j’avais créé quelques mois auparavant, comme un véritable levier d’influence et d’acquisition. Ce média est à destination des CEOs / dirigeants de sociétés innovantes ou indirectement aux programmes d’accélération de start-ups de grands groupes partenaires.

Est-ce-que vous pouvez nous pitcher BeyondThePitch ?

Pendant 15 ans, j’ai accompagné des centaines de CEOs. J’ai reçu des milliers de pitchs, avec pour objectif de sélectionner les meilleurs. Ce qui concrètement nécessite de savoir juger autant le potentiel marché d’une innovation et le modèle économique associé. Mais aussi la capacité du fondateur à s’entourer et à concrétiser sa vision. Au contact de ces entrepreneurs Role Models, j’ai ainsi développé, ce que je décris aujourd’hui, comme une sorte de 6ème sens. Cela me sert pour percevoir l’alignement entre un créateur de startup et la mission de sa société. Donc, c’est tout cela que je mets dans BeyondThePitch pour viser l’impact et l’influence dans le pitch du dirigeant. 

Plus prosaïquement, il s’agit d’une prestation unique sur le marché qui inclut le coaching du dirigeant, une prod vidéo agile et une multi-diffusion embarquée. Et concrètement je pousse le dirigeant à me livrer son Why et sa Vision. Je l’aide à les formuler face caméra. Ce qui n’est jamais simple et souvent le moment d’une prise de conscience forte pour le CEO. C’est un véritable enjeu de son exécution. Mais aussi un moyen de s’assurer l’engagement de toutes les parties prenantes de sa société. Cela concerne ses co-fondateurs, ses collaborateurs, ses partenaires et bien évidemment ses clients et son marché.

Qu’est-ce que le Why en entrepreneuriat ?

Pour faire simple, je résumerais en disant qu’il s’agit de répondre à la question de la quête de sens. On parle maintenant aussi beaucoup d’impact. En parlant de simplicité, je rappellerais qu’en matière de Why, comme dans toute chose d’ailleurs, c’est compliqué de faire simple. Il faut éviter les poncifs creux et les éternelles redites vues et re-vues. L’importance du Why en entrepreneuriat se caractérise par le fait de réussir à retranscrire un message à la fois intime et universel et surtout être légitimement en capacité de l’incarner. 

Par exemple, quand j’entends un patron de banque nous expliquer que sa raison d’être, c’est l’expérience client, c’est à mourir de rire pour ne pas dire plus. Malheureusement, c’est un écueil que l’on retrouve très souvent dans la communication corporate des grands groupes. Cela surtout lorsqu’elle est orchestrée par de grandes agences comme c’est souvent le cas. Cela s’explique, car tout ce petit monde est très éloigné d’une démarche véritablement entrepreneuriale.

D’un point de vu business, il s’agit d’un concept élaboré par Simon Sinek, entrepreneur, et économiste britannique, illustré via une conférence TedX qui appartient maintenant au bagage référentiel de tout entrepreneur. Concrètement, Simon nous fait réaliser que pour gagner l’adhésion, il faut placer sa communication au niveau du Why et que les What et How ne suffisent pas. 

Voici la présentation de Simon Sineck, montrant l’importance du Why en entrepreneuriat, à regarder absolument. Les sous-titres en français sont disponibles pour les personnes le souhaitant.

A titre personnel, j’ai choisi, d’en proposer une mise en pratique très concrète via BeyondThePitch.

Pourquoi connaître son Why est si important en entrepreneuriat ? 

C’est comme si vous me demandiez pourquoi c’est important de respirer… C’est vital pour réussir à se réaliser dans la vie, donner du sens à ce que l’on fait, à transmettre aux autres et avancer collectivement. L’importance du Why en entrepreneuriat est donc immense.

D’une façon générale, il s’agit de la question la plus importante à se poser à soi-même, en permanence. Le but étant d’aligner ce que l’on fait, avec ce que l’on est. Pour cela, il faut d’abord avoir pris le temps de bien se connaître. 

D’un point de vue communication, l’objectif est de gagner en impact et surtout en authenticité. Mais ce n’est pas simple, cela requiert un véritable lâché prise. C’est pour cela que je propose un accompagnement, agissant comme un révélateur. Certains ont fait le parallèle avec un réalisateur de cinéma avec ses acteurs. Je préfère cette image à la notion de coach, car il y a effectivement une dimension artistique à la démarche. J’ai toujours considéré les entrepreneurs un peu comme des artistes de la vie. En cela qu’ils façonnent le monde sur la base de leurs convictions et les partagent largement.

Est-ce que le Why n’entre pas en conflit avec le monde de l’entreprise ? 

Loin d’entrer en conflit, je dirais que c’est la meilleure façon de réconcilier l’entreprise avec son écosystème interne et externe. C’est aussi le moyen de faire la différence sur son marché de façon pérenne, avec notamment une juste répartition de valeur entre toutes les parties prenantes. Cela contribue grandement à l’importance du Why en entrepreneuriat.

Ce qu’il faut comprendre, c’est que travailler à la conscientisation du Why d’une entreprise et de l’aligner avec le Why des collaborateurs est un levier RH puissant. Il offre à la fois un véritable encrage sociétal à long terme et une capacité d’innovation permanente à la société. En cela, BeyondThePitch est une composante RH du processus. 

Le leader qui maîtrise et contrôle tout, avec une communication aseptisée, des éléments de langage froids et stéréotypés, c’est fini. Plus personne n’est dupe, au contraire le retour de flamme n’en sera que plus déceptif, voire même violent. 

Toutes les entreprises prônent un retour à l’humain comme valeur vertueuse, mais peu le font réellement. Placer le Why au cœur d’une organisation et laisser chacun exprimer sa propre version du Why est justement une bonne façon pour l’entreprise de remettre de l’humain.

Après c’est comme tout, soit vous le faites vraiment, soit vous vous contentez de le dire et le clamer de façon stérile. En matière de Why c’est comme avec les déclarations d’amour, seules les preuves comptent.   

Comment trouver son Why en entrepreneuriat ?

Je pourrai vous répondre “en le décidant d’abord”, car il s’agit vraiment d’une volonté, d’une intention, avant tout. 

Ensuite, prendre le temps de bien se connaître, comme je disais. Et ça prend du temps. C’est-à-dire qu’on a le droit de se tromper, de faire des erreurs. Cela permet, dans un second temps, d’avoir le courage de se regarder en face, d’assumer ce que l’on est, et pouvoir l’aligner avec ce que l’on fait ou souhaite faire. Il en va de même d’un individu ou d’une entreprise.

Les maîtres-mots pour trouver son Why sont donc authenticité et honnêteté.

Il s’agit aussi de s’autoriser à laisser davantage libre cours à ces émotions, de savoir mettre des mots dessus pour réussir à les partager, les transmettre. En cela, l’intervention extérieure d’un tiers de confiance neutre et expérimenté sur la quête du Why est utile. En cela qu’elle permet d’identifier l’émotion à l’origine du Why. Elle permet aussi de la mettre suffisamment à distance pour qu’elle puisse être verbalisée, articulée et déclinée.

Quels conseils pouvez-vous donner à nos lecteurs pour trouver leur propre Why ? 

S’autoriser à formaliser ce que l’on est vraiment en tant que dirigeant et/ou société. Cela passe par :

  • Prendre le temps d’une véritable introspection
  • Identifier ses valeurs
  • Assumer ses failles
  • Être fier de cet ensemble mixte et hétérogène
  • Revenir à l’intention de départ, notamment pour insuffler un souffle nouveau

Et pour vous aider à pratiquer, s’offrir l’expérience BeyondThePitch !

Un grand merci à Frédéric Hermelin pour le temps consacré à cette interview. Nous espérons qu’elle vous aura éclairé sur l’importance du Why en entrepreneuriat. On ne peut que vous encourager de prendre le temps de vous poser ces questions. Que vous soyez entrepreneurs ou non, ces réflexions ne pourront que vous aider dans vos projets, qu’ils soient professionnels ou non. Dîtes nous en commentaire si vous aviez connaissiez déjà le concept de Simon Sineck, et ce que vous en pensez.

Pour rester dans le domaine de l’entrepreneuriat, vous pouvez également lire notre interview de Deborah Donnier. Elle nous raconte son histoire et vous partage ses expériences de l’entrepreneuriat.

Deborah Donnier, la serial entrepreneure

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Pin It on Pinterest

Share This