Autodisciple se confie sur Youtube

Raj dit Autodisciple se confie sur Youtube dans le cadre d'une interview

Lors de mon dernier séjour à Paris, j’ai eu l’occasion de rencontrer Raj.  Un youtubeur  qui propose des vidéos sur le développement personnel. Il a aujourd’hui plus de 100 000 abonnés sur Youtube. Cet interview te permettra d’en savoir un peu plus sur le monde de Youtube et te donner des idées pour développer ou créer ta propre chaîne !

Raj, j’aimerais que tu te présentes, expliquer ce que tu fais …

Alors je fais des vidéos sur internet et j’ai une chaîne Youtube qui s’appelle Autodisciple. Dans laquelle je fais des défis en tout genre. En fait  je fais un peu ce que je veux. Mais globalement cela tourne beaucoup autour du développement personnel. Car c’est un truc qui m’intéresse depuis longtemps. Donc je fais des défis un peu marrant, genre dire oui à tout le monde pendant 30 jours, lire 30 livres en 30 jours. En ce moment je suis en train de dépenser que des bitcoins pendant 30 jours. Voilà ce genre de trucs. J’ai aussi fait un projet vegan sans sucre, sans gluten pendant 30 jours. L’idée c’est de se dépasser de manière fun et légère. Et sinon le reste de mes vidéos c’est surtout sur les livres sur un peu tous les sujet : business, zen…

Est-ce que les gens te suivent dans tes défis 30 jours ?

Étonnamment ouais, pourtant je propose rarement aux gens de me suivre dans ce défi. La seule fois ou je l’ai fait, mais c’est parce que les gens le faisaient déjà naturellement. C’était pour celui qui consistait à dire oui à tout. Moi je l’ai fait pendant un mois. Et je leur ai proposé de le faire pendant une semaine, grâce à un événement Facebook. Genre il y a eu 200 membres et plein de témoignages. Et c’est assez ouf. Car c’est une expérience que j’ai fait en me disant que personne voudrait la refaire en fait. Finalement ça intéressé pas mal de monde.

Pourquoi avoir choisi d’aller sur youtube et faire des vidéos ?

Ce n’était pas du tout prévu à la base, c’est vrai que c’est pas un truc qui me faisait rêver. Enfin voilà, j’ai fais mon école d’ingénieur après j’ai un peu travaillé dans ce domaine. Cela m’intéressait pas vraiment . Et j’avais déjà fait un peu de vidéo par hasard, juste pour aider des projets. Et j’ai vu que j’aimais bien cette époque. J’aime pas du tout le cinéma et les films à la base. Mais je trouve que faire des vidéos, ça te fait travailler sur : la musique, l’écriture et l’esthétique.

Tu t’en lasse pas en fait, en tout cas je m’en lasse pas.  Youtube c’est un film en fait, tu peux en faire ce que tu veux, il y’a pas de code.Tu peux faire n’importe quoi et au pire les gens ne sont pas contents, ce n’est pas grave.  C’est assez cool tu peux vraiment expérimenter sur Youtube. Et les gens aiment bien, car ils aiment les trucs assez nouveaux.

La chaîne Youtube de Raj c’est une façon différente de faire des vidéos, c’est plus cool.

Oui car il y’a des codes sur Youtube qui se mettent en place maintenant. C’est encore jeune et beaucoup de choses vont arriver comme les nouveaux formats…  Youtube ce n’est qu’un hébergement. Qu’il soit aussi populaire, que tout le monde regarde des vidéos, c’est  quand même récent. Et  avec les nouveaux formats vidéo qui vont arriver, ça va être vraiment intéressant.

Les nouvelles statistiques d’utilisation de Youtube montent en flèche :  

Je pense que c’est deux fois plus d’utilisateurs par an. Même si on trouve d’autre médias : où tu peux écrire… Mais avec les vidéos tu as plus de chance de toucher pas mal de monde. Personnellement je préférerais être caché, mais sur Youtube t’es obligé de te montrer, de parler un peu de toi… C’est cela qui plaît. C’est un réseau social. Les gens y vont non pas pour voir des vidéos, mais y vont comme s’ils voulaient avoir des nouvelles d’un ami.

Quel est ton état d’esprit par rapport au réseaux sociaux, pour ta visibilité ?

Je me suis intéressé au growth hacking et aux techniques pour avoir plus de vues. Pour moi le truc qui marche le mieux sur Youtube c’est se fier à l’algorithme de Youtube. En page d’accueil ou lorsque tu regardes des vidéos, il y’a toujours un bloc “ suggestions de vidéos”. Et la plupart de tes vues sur Youtube viennent de là. Donc la seule question qui se pose c’est : Comment tu fais pour être dans les suggestions des gens ?  

Et pour Youtube, l’aspect le plus important c’est le watchtime (le fait que les gens regardent 100% de ta vidéo). Du coup “la vraie technique”pour que les gens regardent en entier ta vidéo. C’est comme dans la vraie vie : il faut juste que ce soit intéressant. Pour moi, le vrai truc le plus efficace que j’ai découvert  grâce à Pitch Anything. C’est le storytelling (les story times) : raconter une histoire. Il faut dire quelque chose de petit au début, que ce soit intriguant pour que les gens regardent ta vidéo en entier. Si tu regardes les vidéos make up sur Youtube ou autre, beaucoup de youtubeurs s’y mettent. Et je pense que si tu fais que ça sur Youtube. Tu peux déjà bien monter : tes vidéos seront peut être bien partager et apparaîtront dans la durée.

Il y’a aussi le rythme de publication des vidéos sur Youtube ?

Ouais, je publie beaucoup: je fais une vidéo par semaine. Mais en ce moment, je prend un rythme assez intense. C’est important. Après encore une fois cela dépend de ce que tu veux. Certains font très peu de vidéos et vont avoir beaucoup d’abonnés. Moi c’est assez particulier, car je fais des vidéos de motivation, d’état d’esprit etc. Donc je ne peux pas faire une vidéo par mois. Cela n’aurait aucun sens par rapport à ce que je fais. Dans ma manière de regarder des vidéos, ce que je regardais le plus : c’était des vidéos quotidienne.

Donne-nous ton secret pour bien commencer sur Youtube ou pour faire des vidéos ?

Le secret c’est qu’il y’a pas de secret 😉 . Il faut juste faire un truc nouveau et travailler dur dessus, changer s’améliorer, raconter une histoire (faire de la narration) . Et comprendre que Youtube c’est un réseau social, c’est vraiment important. Tu communiques avec les gens, tu le fais avec des vidéos.

Lances- toi fais des vidéos

Le seul risque quand tu te lances : c’est que personne ne te voit.

C’est un non risque en fait ;).

Les vidéos lives : Facebook live, Youtube live…

C’est très bien et ça marche très bien. Faudrait que je me lance mais le seul truc c’est que je suis peut-être moins à l’aise à faire un truc moins travaillé. Mais je sais que c’est très demandé et moi même j’aime les lives. En plus ce qui est bien c’est que ça te met directement en contact avec les gens. Je pense que je vais en faire. J’ai fait un live quand j’étais dans un marché bitcoin, et il y’a eu beaucoup de questions. Je me sentirai plus à l’aise lorsqu’on parle de sujet vraiment précis. Car le problème des lives, c’est que ça peut partir très vite dans tous les sens.  Et donc tu peux manquer de cohérence et ne pas avancer. Donc je pense qu’il faut les cadrer un peu.

Sinon moi, sur les autres réseaux sociaux… J’ai fais le choix de me concentrer vraiment sur Youtube. En me disant que c’est déjà assez dur de percer quelque part. C’est mieux de se concentrer à fond sur un truc et que le reste soit secondaire. Mais je pense un peu diversifier cette année, comme faire des vidéos Facebook. Ce que je vois c’est que c’est vraiment très différent : ce n’est pas les mêmes usagers sur Youtube, Facebook, Instagram, Snapchat… Donc c’est assez dur de se diversifier, et faut vraiment comprendre ça. Pour moi les réseaux sociaux sont plusieurs chaînes différentes comme les chaînes Youtube 😉 .

J’espère que tu as aimé cette vidéo de la série Behind the Scene. Est-ce que toi aussi tu fais des vidéos ou tu aimerais te lancer ? Dis-moi tout en commentaire. A très bientôt !

Pitch Anything by Oren Klaff – Book Summary: An Innovative Method for Presenting, Persuading, and Winning the Deal

 

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.