Rédaction web : 8 règles pour une rédaction qui déchire

La rédaction web, oui c’est tout à fait spécifique. Même si tout le monde écrit sur le web, tout le monde ne sait pas écrire pour le web. Certains rédigent pour satisfaire Google et d’autres écrivent pour se faire plaisir sans penser au lecteur… On trouve vraiment de tout en conception rédaction ! Le professionnel de la rédaction web freelance côtoie la grande agence de référencement et l’étudiant en quête d’argent de poche. Par contre, les contenus éditoriaux de qualité qui donnent envie au visiteur de revenir, ça ne court pas les rues…  Voici donc 8 règles à suivre pour bien rédiger sur le web.

Rédaction web : L’information tu hiérarchiseras

Utilisez la pyramide inversée : le plus général  en haut de la page et plus on descend, plus les informations deviennent précises et détaillées. Structurez aussi la mise en forme : pas de gros bloc de texte sans saut de ligne ni intertitres !

Des titres percutants tu écriras

Le titre est la première chose qui va accrocher l’œil de votre lecteur. Il doit tenir en une ligne pour rester punchy. Donnez toujours l’élément le plus important au début du titre si vous le pouvez.

Ton introduction tu soigneras

C’est ce qui peut faire que le lecteur restera ou non sur votre page. Si elle est hésitante ou ennuyeuse, il ira chercher son information sur un site qui aura su la lui servir…

A ton lecteur, tu parleras

Interrogez-vous sur votre lecteur. Qui est-il ? De quoi a-t-il besoin ? Votre rédaction doit être la réponse à ses besoins.

Rédiger pour le web : simple et funky

Pas de vocabulaire trop spécifique ou trop pointu. Pensez toujours à vulgariser et à simplifier. Sauf si bien évidemment votre rédaction web est entièrement dédiée à un public de spécialistes…

Faire bref (mais pas trop)

Sachez être concis sans pour autant dégraisser tout ce qui apportera du peps à votre texte.

Rock your content

Pensez toujours à l’œil de votre visiteur comme à une entité propre. Ce qui l’intéresse, c’est la variation. Faites lui plaisir : vidéos, graphiques, tableaux, photos et listes à puce donneront un coup de fraicheur à vos contenus.

L’optimisation oui, mais pas au détriment du lecteur

Attention au stuffing (truffage) de mots-clés ! Vous voulez plus de visibilité, mais à quel prix ? Imaginez : c’est fantastique, en formulant sa requête dans un moteur de recherche, on vous trouve directement ! Mais si en arrivant sur votre page ça sent l’optimisation à plein nez, le lecteur risque de prendre ses jambes à son cou ! En plus de ça, si vous en faites trop vous risquez d’être pénalisé par Big G…

 

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.