Checklist des 6 codes les plus importants sur internet

les codes internet sont importants pour améliorer vos performances

Depuis le début de ma carrière, j’ai travaillé pour plusieurs entreprises de tailles variées et dans des domaines différents. Leur point commun (outre le fait que j’y ai travaillé 😉 ) est qu’elles ne centralisaient souvent pas leurs login et mots de passe de toutes sortes.

Travaillant dans les services communication et donc ayant besoin de ces codes pour travailler, j’ai vécu à chaque fois un parcours du combattant pour récupérer ces codes. Cela est malheureusement le cas de beaucoup d’entreprises, souvent des TPE ou des PME…

Cela a engendré le sujet de mon article aujourd’hui. Considérez vos login et mots de passe ou codes secrets comme vos clés dans la jungle de l’internet. Il est risqué de perdre le contrôle de ces actifs ou de ne pas les gérer efficacement. Voici une liste des 6 codes à garder précieusement :

1) Codes Web Analytics de votre site

La première chose à faire est de savoir si vous avez un compte Google Analytics (ou autre plate-forme d’analyse) mis en place sur votre site web. En effet, la plupart des développeurs web ou des consultants en web marketing sont en mesure de vous dire si vous avez un outil d’analyse installé. Si oui, assurez-vous que vous avez le login et le mot de passe de votre compte et que vous êtes administrateur du compte et non utilisateur.

Quelle que soit la plateforme d’analyse que vous utilisez, assurez-vous de mettre en place sous votre nom et ensuite de donner accès à d’autres, tels que les consultants. Ceci est important parce que s’ils l’ont mis en place sous leur compte, vous êtes à la merci de leur compte. Si leur compte tombe en panne, vous risquez de perdre toutes vos données d’analyse.

2) Connexion chez l’hébergeur de votre site

Tout site Web possède un hébergement. Il peut être interne (dans l’entreprise elle-même) ou externe, c’est à dire chez un hébergeur comme 1and1 ou OVH pour n’en citer que quelques uns.

Vous devez connaître le nom de l’hôte, vous devez savoir comment vous connecter à ce compte, et vous devez savoir comment les contacter.
En outre, dans le cas où il y a des problèmes avec votre hôte, vous devriez avoir le login et le mot de passe au cas où vous avez besoin de changer d’hébergeurs.

3) Accès au CMS de votre site

Si vous travaillez sur une plate-forme de gestion de contenu, tels que WordPress, Joomla, Drupal ou autres, il y aura un moyen de vous connecter à ce site afin de pouvoir modifier et mettre à jour le contenu. Ceci est crucial pour votre entreprise. Cela signifie que vous devez savoir comment vous connecter au tableau de bord de votre site.

4) Votre nom de domaine

Ne laisser jamais un consultant configurer votre nom de domaine sauf s’il le fait sous votre nom. Ceci est stratégique car si vous laissez quelqu’un d’autre acheter le nom de domaine, techniquement il en est propriétaire. S’il ne le renouvelle pas, votre nom de domaine pourra être acheté par quelqu’un d’autre. Et s’ils décident pour une raison ou pour une autre de ne pas vous donner le nom de domaine, vous serez alors engagé dans une bataille juridique…

Donc, assurez-vous que vous êtes propriétaire de votre nom de domaine et que vous le renouvellez régulièrement (généralement tous les ans) !

5) Les accès à vos comptes sur les médias sociaux et vos mails professionnels

Les comptes sur les réseaux sociaux se multiplient. Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn, Youtube… vous devez détenir les login/mot de passe de chacun d’entre eux et les garder secrètement ! Même si vous faîtes appel à un community manager, il devra vous remettre tous les accès à ces comptes pendant ou après la mission.

6) Accès aux comptes d’informations locales

Enfin, si vous êtes répertorié aux services de Google Adresses, vous aurez besoin d’accéder aux informations de compte pour chacune de vos listes d’entreprises sur Google+ locales, Lieux Bing ou Yahoo! Local, ainsi que divers répertoires spécifiques à l’industrie dans laquelle vous évoluez.

Je vois souvent des entreprises répertoriées dans des annuaires spécialisés qui n’ont pas mis de photo, dont l’adresse a changé ou encore, dont la description n’est pas actualisée. Cela donne une mauvaise image de votre entreprise. Dans 95% des cas, un client ou un prospect aura son premier contact avec votre entreprise directement sur le web. Donc gardez précieusement ces codes d’accès et surtout mettez les à jour.

Vous avez fait votre checklist ? Avez-vous d’autres codes très importants à garder secrets ?

 

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.