Le réseau social pour les 5-16 ans : Habouki

Sensibilisée à la question des dangers d'internet, j'ai toujours trouvé étonnant et dangereux que les enfants investissent des espaces tels que Facebook, Youtube ou Twitter. Ces plateformes sociales ne sont pas adaptées à l'utilisation des plus jeunes. Tout et n'importe quoi y circule. Sur Facebook, bien que les restrictions liées à la nudité existent, on peut facilement y trouver des scènes de violence. Le tableau de maître, "L'origine du monde" de Gustave Courbet a été censuré mais par contre des scènes de décapitation circulent librement. C'est d'une hypocrisie déconcertante. Les parents de jeunes enfants sont assez démunis entre les dangers réels de internet et la pression des enfants qui veulent faire «  comme les grands  ». Fouad Riskalla a répondu à certaines préoccupations des parents en créant Habouki. Découvrons un peu plus ce réseau social destiné aux enfants avec Marion, la responsable de la communication et du marketing de Habouki.

Bonjour Marion ! Peux-tu nous décrire le réseau social Habouki ?

C'est une jeune start-up lyonnaise. Nous avons lancé récemment le réseau social sécurisé pour enfants «  made in France  ». Le projet a germé dans l’esprit de Fouad Riskalla il y a 4 ans : le papa, voyant ses jeunes enfants attirés par les appareils mobiles et le web, s’est lancé le défi de créer un espace sécurisé et ludique proposant du contenu adapté pour les enfants. L'idée était que les plus jeunes pourraient créer leur propre identité virtuelle, appartenir à une communauté et accéder à des activités en ligne. Il s’est donc entouré de développeurs, de psychologues et de professeurs pour imaginer pendant 4 ans le réseau social pour enfants. Il a ensuite fallu trouver un nom pour cette plateforme sociale. C'est naturellement que le nom "Habouki" a émergé. C'est un terme affectueux pour désigner le "papa" en arabe, la personne qui va protéger l'enfant et l'aider à se construire. Le site est déjà traduit en anglais, espagnol, italien et portugais et sera bientôt disponible dans d’autres langues.

Ils existent d'autres réseaux sociaux destinés aux pré-ados et aux adolescents tel que Wilby, Xooloo ou encore Splash... Qu'est ce qui différencie Habouki des autres réseaux sociaux ? Quels sont vos arguments pour séduire les jeunes et leurs parents ?

réseau social enfantsHabouki est dédié aux 5-16 ans avec un cœur de cible situé entre 5 et 12 ans. Nous avons travaillé sur l’aspect sécuritaire et l’ergonomie pour satisfaire les attentes des jeunes internautes et de leurs parents. Nos arguments pour convaincre sont  :

1- Habouki est un site sécurisé :

  • La participation de 5 euros payable une seule fois à l’inscription permet d’identifier les internautes
  • Les parents ont un droit de regard sur l’ajout d’amis. S’ils cochent l’option à l’inscription, ils seront avertis des demandes d’amis reçues par leurs enfants
  • Les liens peuvent être mentionnés à titre informatif mais restent inactifs
  • Nous incitons les enfants aux bonnes pratiques sur le web en leur donnant la possibilité de signaler du contenu qu’ils jugeraient abusif… (bien évidemment l’équipe Habouki fait un travail de modération sur le site) et en leur demandant de s’inscrire en leur nom et prénom puisque les pseudos ne sont pas autorisés.

2- Habouki est un réseau social et aussi une plateforme d’activités :

  • Les enfants peuvent utiliser le tchat instantané et vidéo, ils peuvent aussi partager des fichiers, créer des albums photos, poster des messages et échanger avec leurs amis
  • Ils ont accès à des jeux, du soutien scolaire et psychologique en ligne gratuitement une fois inscrits, des actualités culturelles et peuvent ajouter leurs événements dans un calendrier. L’idée est qu’ils évoluent dans un univers qui leur est dédié sur un site proposant du contenu adapté.

Comment êtes-vous organisé en interne  ? Combien êtes vous pour faire fonctionner le réseau social  et répondre aux questions des enfants ?

Nous sommes pour l’instant une équipe de 12 personnes dont des professeurs et une psychologue qui sont présents du lundi au vendredi de 16h à 20h pour répondre aux questions des enfants.

Quelles sont les actions de communication que vous avez mises en place pour vous faire connaître  ?

Nous nous concentrons sur les relations presse et la communication digitale, comme sur ton blog  par exemple, pour informer sur notre concept, promouvoir l’image d’Habouki et gagner en notoriété. Nous travaillons sur une stratégie de communication globale afin de favoriser le développement d’Habouki. Fouad Riskalla sera l’invité de Mouloud Achour sur le plateau de Clique sur Canal + demain (18 janvier) à 12h10. Je vous invite à visionner son interview !

La plateforme sociale a été lancé il y a peu de temps mais avez-vous déjà quelques retours  ?

Les premiers retours sont très positifs ! Les enfants n’hésitent pas à faire remonter des remarques et nous les prenons en compte afin d’améliorer nos services. Ils participent déjà à la vie de leur communauté et invitent leurs amis donc le bouche-à-oreille fonctionne bien. Nous sommes conscients que de plus en plus d'internautes se connectent à Internet via mobile et encore plus les jeunes génération. C'est pourquoi nous travaillons actuellement sur le développement d'une application mobile. Nous la proposerons à notre communauté dans peu de temps.

Donc beaucoup de communication digitale, une application mobile de Habouki en cours. Avez-vous d'autres projets dans vos cartons pour développer le réseau  ?

Oui, nous avons beaucoup d'ambition pour ce projet et nous sommes une équipe très motivées  ! Nous souhaitons rendre accessible le réseau Habouki aux enfants du monde entier et avons fixé un objectif de 400 000 inscrits d’ici la fin de l’année  ! Par ailleurs, nous travaillons actuellement sur un projet pilote avec des écoles en matière d’aménagement du temps périscolaire.

Et bien merci Marion et je souhaite à Habouki de réussir ce challenge  ! Vous avez un très beau projet  !

Je crois en l'avenir des ces réseaux sociaux pour les enfants. Facebook, officiellement interdit aux moins de 13 ans attire fortement les enfants. Selon étude TNS Sofres pour la CNIL, plus de 20% d'entre eux aurait un compte Facebook. La plupart d'entre eux auraient ouvert leur compte avec l'autorisation des parents. Aussi, 92% d'entre eux utilisent leur vraie identité et la plupart n'hésitent pas à partager des informations personnelles... Des chiffres qui font réfléchir...

Et vous, que pensez-vous de l'utilisation des réseaux sociaux par les enfants  ?