5 Hacks pour obtenir plus de participants à vos webinars

5 Hacks pour obtenir plus de participants à vos webinars

Si vous êtes ici, c’est que vous êtes déjà en train de préparer un webinar. Vous avez probablement déjà trouvé un sujet, commencé à préparer le contenu, et choisi l’outil de webinar que vous allez utiliser. La prochaine étape est la plus critique: générer des leads avec votre webinar. C’est quand même l’objectif premier de l’opération. Dans cet article, on vous propose 5 petits “hacks” pour générer plus de leads sur votre webinar, et tirer un maximum du super contenu que vous avez préparé.

#1 Exploitez le trafic de votre site internet

On commence par le plus simple: exploiter ses actifs. Votre site internet draine déjà du trafic plutôt qualifié si vous faites bien les choses, exploitez ce trafic. Pour les blogueurs, le taux de capture email sur leurs visiteurs est une métrique absolument clé, mais dans le B2B c’est une notion qu’on voit beaucoup moins souvent. Il existe beaucoup de solutions pour pousser la capture de leads sur un site web. Personnellement, je suis un grand fan d’OptinMonster qui permet de mettre en place plusieurs types de campagnes. Pour notre cas d’usage, deux options:

  • Des “sticky banners” : ce sont ces bannières en haut de page avec un message court et impactant & un bouton. Comptez entre 1 & 1.5% de CTR (Click-Through Rate) selon la qualité de votre trafic.
  • Des popups: beaucoup plus invasives j’en conviens, elles restent très efficaces, pour deux raisons. Une première raison évidente, vous êtes à peu près certain que le message est lu. La deuxième est moins évidente: une popup sur la totalité de la page vous permet de mettre votre formulaire d’inscription directement, plutôt qu’un bouton qui va vers une page d’inscription. Selon le message, cela peut vraiment impacter votre taux de conversion.

Vous l’avez compris, c’est un levier important, même à faible trafic, mais il suppose quand même d’avoir un taux de conversion décent. Pour les plus avancés, ça viendra vite. Pour les moins avancés, faites de l’A/B test ou du test itératif si le trafic manque.

Un dernier mot: choisissez bien les pages sur lesquelles vous interrompez la navigation avec des pop ups agressives pour pousser votre webinar. Ce serait bête de faire fuir les visiteurs de votre page contact ou de votre page tarifs…

#2 Exploitez vos clients

Un peu la même idée, mais le volume sera a priori plus faible (à moins que vous ayez plus de clients que de trafic mais bon c’est peu probable). Vos clients, et en particulier vos promoteurs si vous savez les identifier (avec le Net Promoter Score) sont un actif formidable, qui permet de générer énormément de leads. Deux options selon votre business:

  • Une campagne d’email de teasing lancée par le marketing: vous envoyez une des grandes idées de votre webinar concentrée dans un email. Le call to action est très simple: pour obtenir le reste du contenu, inscrivez-vous au webinar. Vous pouvez doubler cette campagne sur les réseaux sociaux, et inviter au partage autant que possible (dans l’email, et sur les réseaux).
  • Une campagne d’emails personnalisés lancée par les key account managers: chacun envoie un email personnalisé à ses clients avec un petit teaser & un lien d’inscription au webinar.

Un point important: “C’est normalement réservé aux nouveaux clients parce que notre logiciel nous limite à 500 inscrits, mais j’ai obtenu quelques invitations pour celui-ci. Si vous connaissez des gens que ça peut intéresser, n’hésitez pas à leur partager le lien, ça me serait très précieux !”

Le don-contre-don ça marche du tonnerre vous seriez surpris.

#3 Continuez d’exploitez vos clients (encore)

Une autre façon d’exploiter un peu votre actif client c’est de le partager avec vos copains. Vous allez me dire que c’est pas trop l’idée si on veut générer des leads, mais vous pouvez facilement obtenir des copains qu’ils fassent la même chose.

Cela s’appelle de l’échange de base et c’est vieux comme l’email, mais aujourd’hui on appelle ça un hack parce que plus personne ne le fait parce que les gens l’ont mal fait pendant trop longtemps. Si vous pensez RGPD, vous avez tout à fait le droit, je vous assure, lisez cet article sur le RGPD et la prospection par email pour vous en convaincre.

Vous avez deux options pour faire simple:

  • Vous trouvez un copain qui veut faire un webinar (idéalement après le vôtre). Un copain, c’est quelqu’un qui vise la même audience que vous mais qui règle un autre problème. Par exemple, un expert comptable ça vise les dirigeants de PMEs. Si vous vendez quelque chose d’autre aux dirigeants de PMEs, les experts comptables français sont vos copains. Vous faites un mail à vos clients sur son webinar le moment venu, & en échange il fait la même chose pour le vôtre. Essayez de trouver un copain qui a à peu près la même taille.
  • Vous invitez un copain à faire le webinar avec vous, et vous partagez les leads. C’est globalement plus facile à faire, mais les leads seront deux fois plus sollicités (même si ce n’est pas pour la même raison), donc attendez vous à des résultats un peu moins bons. Et puis ça implique de se mettre d’accord sur le contenu etc. et on n’a pas toujours le temps.

#4 Travaillez vos landing pages & vos formulaires

Bon ça c’est un peu plus technique, mais dites-vous que chaque question dans votre formulaire vous coûte des leads, et donc de l’argent. Disons 10% de perte par question, ça calmera les curieux: “attends mais viens on leur demande comment ils ont entendu parler de nous”. Non. Suivez les meilleures pratiques de tracking & arrêtez de poser des questions auxquelles vous pouvez trouver la réponse.

Quelques exemples de questions inutiles:

  • Nom de l’entreprise: si vous demandez un email professionnel (dont vous avez besoin pour envoyer le lien vers le webinar le moment venu), vous avez le nom de domaine, et donc le nom de l’entreprise.
  • Vous êtes dans quel secteur: d’abord ça ne sert à rien, et en plus si vous avez l’entreprise vous pouvez trouver le secteur facilement, et pour pas cher
  • Prénom & Nom: débrouillez-vous pour mettre un champ unique “Nom complet” et ranger ça proprement en prénom et nom de votre côté.
  • Comment avez-vous entendu parler de nous: On en a déjà parlé
  • Nombre d’employés: Jusqu’à preuve du contraire, vous pouvez aussi obtenir ça très facilement sur linkedin. Surtout, le nombre d’employés ne permettra jamais de qualifier un prospect de façon réaliste.

Si vous vous demandez comment gérer tous ces enrichissements de données automatiquement, demandez-vous d’abord combien vous attendez de leads: 80? 100? 150? Si vous passez une minute à qualifier manuellement & enrichir chaque prospect tout simplement sur linkedin, vous y passerez deux heures, deux heures et demi. A moins d’être une vraie bête (écrivez-moi si c’est le cas), vous mettrez plus de temps à mettre en place un flux d’enrichissement automatisé de vos leads. Faites simple au début. Vous mettrez en place des flux d’enrichissement et de lead scoring avancés quand vous aurez construit un canal.

#5 Exploitez l’ego des gens

Un petit dernier pour la route. Dans votre campagne de teasing, vous aurez peut-être quelques idées que vous “spoilez” avant le webinar pour attirer l’attention. Si vous le faites, assurez-vous de trouver une personne influente dans votre milieu qui a dit la même chose. Citez-le au lieu de vous citer vous dans votre tweet. Taggez-le, de façon un peu flatteuse. Vous avez une chance pour deux pour qu’il mette votre webinar en avant.

Voilà, vous avez maintenant de quoi augmenter votre nombre de participants et donc plus de chance de générer un maximum de leads ! Partagez-nous dans l’espace commentaire vos hacks préférés, dont on a parlé dans cet article ou non.

Pour en savoir plus sur les webinars, vous pouvez toujours consultez cet article.

Le Webinaire, un outil marketing efficace

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This