AMP stories : des vidéos immersives pour engager vos utilisateurs

amp stories explications

Depuis son déploiement en 2016, le format de page AMP ( lien interne à insérer vers l’article sur les AMP) a reçu de nombreuses mises à jour et a gagné certaines fonctionnalités, dont une particulièrement intéressante pour engager votre cible : les AMP stories !

Un must have pour votre stratégie d’inbound marketing

Très similaire à ce que propose Snapchat dans sa rubrique discover, les AMP stories ont pour but de proposer une expérience immersive au travers de contenu visuel et informatif.

Vous pouvez paramétrer une AMP story avec presque toutes sortes de contenu que ce soit de la vidéo, des images, une musique de fond, des zones de textes, ou encore des call to actions.

Le 17 mai dernier, l’équipe du projet AMP a même annoncé lors de sa conférence qu’il sera prochainement possible d’insérer des vidéos youtube, des cartes google maps ou même des tweets dans une AMP story.

Petit détail important, sachez qu’il est également possible de créer des interactions avec l’utilisateur comme le fameux swipe up.
Cet outil de communication est donc particulièrement approprié pour faire du storytelling et même du reportage vidéo.
C’est d’ailleurs le format le plus utilisé par les influenceurs sur les réseaux sociaux et il faut croire que le taux d’engagement pour ces petites séquences vidéos est assez puissant !
Autre élément à retenir, il est possible de monétiser une AMP Story en y insérant de la publicité, pas mal non ?
Il y a donc un intérêt certain pour se mettre aux AMP stories !

Que vous gériez un site e-commerce, un site média ou même un site vitrine, ce format vidéo pourrait donc vous permettre de gagner en visibilité et surtout de développer votre e-réputation.
En bref, c’est un outil social media efficace qui est présent directement la page de recherche du moteur de recherche.

Des stories AMP disponibles dans la SERP ?

Les AMP stories ne s’appellent pas comme ça pour rien ! Ce sont en réalité de véritables pages web AMP, optimisées elle aussi pour un affichage mobile, avec une vitesse de chargement quasiment instantanée. Ces pages sont donc indexables, et vous pouvez les rencontrer dans la page de résultat de Google dans un carrousel vidéo dédié, du nom de “visual stories from”.

A l’heure actuelle, cette forme de contenu est ouverte à tous, mais elle reste encore assez expérimentale. En effet, les AMP stories que vous pouvez trouvez actuellement sur Google, sont celles publiées par les sites médias partenaires du projet AMP. Pour voir ces stories, il vous faudra paramétrer la position géographique de votre navigateur aux Etats-Unis et taper le nom d’un des partenaires du projet, à savoir BBC, CNN, Wired, Expansion, etc …
Néanmoins, il est prévu que des AMP stories soient prochainement proposées aux internautes en fonction de leur requête.

Deuxième avantage lié à son format HTML, ce type de story, contrairement à ce qui est proposé par les réseaux sociaux, n’est pas éphémère. On ne connaît pas encore exactement leur comportement ainsi que leur durée de vie dans dans la page de résultat des moteurs de recherche. Cependant nous savons qu’il est possible de pointer un lien vers une AMP Story et donc de la partager par mail ou même de l’intégrer sur un site, de la même façon qu’un tweet. Tout cela est possible, encore une fois, parce qu’il s’agit d’une page web, hébergée sur le serveur de votre site web. Tant que vous ne supprimez pas cette page, la story en question restera disponible à l’adresse web (url) qui lui a été donnée.

Comment créer une AMP story ?

Pour créer une AMP story, vous disposez de trois solutions :

  1. La première est d’utiliser le plugin AMP officielle. Sachez que la fonctionnalité “story” est encore sous version bêta, mais il semblerait qu’elle soit déjà opérationnelle.
  2. La deuxième solution est d’utiliser une plateforme en ligne. Il est existe à ce jour deux plateformes partenaires AMP qui vous proposent de créer votre AMP story à l’aide d’un outil WYSIWYG, sans même à avoir à insérer une ligne de code.
    1. La première est Makestories. Cette plateforme vous propose plusieurs templates, images, gifs, favicons et autres éléments à utiliser pour détailler votre story. L’outil est simple à utiliser, tout se fait en clic and drop.
      L’avantage c’est que cette plateforme est compatible pour WordPress et pour Drupal.
    2. la deuxième plateforme est Newsroom A.I. Elle permet comme la première de créer son AMP story simplement avec un catalogue de médias disponibles à réutiliser. Ce qui la différencie de Makestories, c’est le fait que vous pouvez paramétrer votre AMP story directement à partir d’une application sur téléphone. Vous pouvez donc filmer en avec la caméra arrière de votre téléphone, comme vous le faites avec Snapchat par exemple.
    3. La troisième solution est dernière solution est celle qui consiste à mettre les mains dans le camboui en utilisant le langage AMP HTML. Si vous vous sentez l’âme d’un développeur, vous pouvez vous y aventurer ! Une documentation dûment fournie est disponible sur le site d’AMP. Même si elle nécessite un travail de développement web, cette solution est la plus appropriée si vous souhaitez être libre par la suite. En effet, qui nous dit que les deux outils présentés ci-dessus vont rester gratuit à vie ? N’hésitez pas à faire appel à une entreprise de services numériques tel que Numendo si vous avez un projet web particulier. 😉

Vous en savez désormais un petit peu plus sur les AMP stories, ce format de contenu vidéo qui tend à proposer une nouvelle façon de consommer du contenu sur les moteurs de recherches.

Dites-nous si vous comptez intégrer cet outil à votre boîte outils de community manager et si vous souhaitez être informé du déploiement de ce format de contenu.

Le sujet des pages AMP, vous intéressent ? Consultez vite cet article pour en savoir plus :

Comment rendre son site plus mobile-friendly avec les pages AMP

Postez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.